La checklist infaillible de visite d’appartement

Fabien auteur Casapulse
Fabien
Mis à jour le 20/04/2021
partage facebook logo
partage twitter logo
partage linkedin logo
visite appartement

Acheter un bien immobilier est un projet de grande ampleur, qui implique un investissement important et souvent un crédit qui vous engage pour des dizaines d’années.

Malgré son importance, la décision d’acheter doit souvent être prise rapidement, faute de quoi, on passe à côté d’opportunités. Tout se joue donc souvent en une ou deux visites, durant lesquelles il faut prêter attention à chaque détail.

La meilleure approche consiste à effectuer ces visites de façon méthodique, en utilisant une grille d’analyse rigoureuse et systématique.

Casapulse a justement créé pour vous la checklist infaillible pour une visite d’appartement efficace et sans accroc.

Après vous...

La checklist au format PDF

Pour ne rien oublier du contenu de cet article, vous pouvez télécharger notre checklist infaillible au format PDF en suivant le lien ci-dessous.

Il s’agit d’un formulaire complet à imprimer et apporter lors de vos visites afin de capturer toutes les informations essentielles et prendre votre décision en toute sérénité.

Les étapes clés de la visite

Une visite d’appartement se prépare avec rigueur. Tout ne se joue pas le jour même, et vous avez tout intérêt à obtenir un maximum d'informations en amont du rendez-vous afin d’aiguiser votre jugement en vue de la visite.

Pour être certain de ne rater aucun détail, nous vous conseillons l’approche systématique suivante, reprise dans notre checklist infaillible au format PDF : étude du quartier, puis de l’immeuble et enfin de l’appartement lui-même.

Le quartier et l’environnement

quartier urbain

De nombreux primo-accédants font l’erreur de concentrer toute leur attention sur le bien et en oublient d’étudier minutieusement le quartier. S’en suivent de mauvaises surprises après l’achat telles que la découverte de nuisances sonores ou un accès limité aux commerces de proximité. Ne vous laissez pas prendre au piège !

Avant la visite :

De nos jours, un grand nombre d’outils digitaux permettent de s’informer sur le quartier en amont d’un achat immobilier depuis le confort de son canapé.

  • Rendez-vous sur Google maps et notez la proximité de :

    • Transports (gare, métro, bus)

    • Commerces (supérette, supermarchés, hypermarchés)

    • Services publiques selon besoins (crèches, écoles, hôpitaux)

Grâce à Google Street View, il vous est également possible de vous promener virtuellement dans le quartier pour en obtenir un premier aperçu.

  • Rendez-vous sur Meilleurs Agents dans la rubrique prix immobilier correspondant à votre ville ou quartier cible, vous y obtiendrez des statistiques intéressantes concernant l’attractivité du quartier, en particulier :

    • Le prix et la croissance des prix de l’immobilier

    • La population et la croissance démographique

    • Le taux de chômage

    • La part des logements vacants

Le jour de la visite :

Avant de vous rendre à l’appartement, effectuez un tour du quartier :

  • Est-il bien fréquenté ?

  • Est-il animé ? Quelle est l’atmosphère ? De jour ? De nuit ?

  • Comment vous y sentez-vous ?

Après la visite :

Si la visite vous a plu, renseignez-vous auprès de la mairie sur d’éventuels projets d’urbanisme à proximité du logement qui pourraient impacter, positivement ou négativement la situation du bien à moyen terme.

L’immeuble et la copropriété

copropriété

Acquérir un appartement, c’est entre autres rejoindre une communauté de propriétaires. Avec ces copropriétaires, vous serez amenés à investir, prendre des décisions et veiller à l’entretien de votre immeuble. Ici encore, il est judicieux de s’informer en amont.

Avant la visite :

Pour gagner du temps et vous présenter à la visite avec un maximum de visibilité, nous vous recommandons de demander les informations suivantes à l’agent immobilier ou au propriétaire en amont de votre rendez-vous.

  • Quelle est l’année de construction de l’immeuble ? Un immeuble ancien donnera probablement lieu à des frais d’entretien plus importants.

  • Quel est l’état des façades ? Quand a eu lieu le dernier ravalement ? Une façade doit être ravalée en moyenne tous les 10 ans.

  • Quel est l’état de la toiture ? Vous pouvez également utiliser Google maps en vue satellite pour vous faire une idée directement. Un toit doit être refait en moyenne tous les 30 ans.

  • Obtenez une copie des derniers compte-rendus d’Assemblée Générale pour estimer le coût de l’entretien récurrent et la planification d’éventuels travaux à venir. Si des travaux sont à prévoir à court terme (ravalement de façade, réfection de toiture), il faudra en tenir compte dans le coût effectif de l’acquisition.

  • L’appartement dispose-t-il d’une cave ? D’un parking ?

  • L’immeuble est-il raccordé à la fibre ?

  • Quel est le montant des charges de copropriété ?

Le jour de la visite :

Prenez un grand nombre de photos et de vidéos et notez en particulier les informations suivantes :

  • Quel est l’état des murs de l’immeuble ? De la peinture de la façade ?

  • L’entrée dispose-t-elle d’un digicode ? D’un interphone ? Quel est l’état de la porte d’entrée ?

  • Quel est l’état des parties communes (caves, ascenseur, escalier, cour, local à vélo etc.) ?

  • Y a-t-il un risque de nuisances sonores (bar, discothèque à proximité) ou d’odeurs (restaurant) ?

  • L’immeuble est-il majoritairement habité par des propriétaires occupants ou des locataires ? Les propriétaires occupants ont tendance à investir davantage dans l’entretien de leur immeuble.

Si vous croisez un copropriétaire, n’hésitez pas à prendre ses coordonnées. Vous pourrez le contacter après la visite pour obtenir des informations supplémentaires.

Après la visite :

Si vous avez pu prendre contact avec un copropriétaire lors de votre visite, présentez-vous et demandez un avis informel tierce sur l’immeuble et la copropriété.

L’appartement

intérieur appartement

Phase finale de la visite, il est maintenant temps de s'intéresser à l’appartement même.

Avant la visite :

Cette fois encore, un certain nombre d’informations peuvent être obtenues en amont afin de gagner en efficacité le jour de la visite :

  • Quel est le diagnostic de performance énergétique (DPE) ?

  • Quel était le montant des taxes foncière et d’habitation pour les précédents propriétaires / locataires ?

  • Le logement dispose-t-il d'un chauffage et d’un chauffe-eau collectif ou individuel ? Électrique ou à gaz ? Les dispositifs de chauffage électriques sont généralement plus gourmands en énergie. Un chauffage collectif signifie que les charges sont partagées et que vous n’avez pas directement la main sur la consommation.

  • L’appartement est-il équipé d’un compteur électrique connecté ?

Le jour de la visite :

Une fois de plus, pensez à prendre un grand nombre de photos et de vidéos, un détail qui vous semble évident durant la visite deviendra très rapidement un vague souvenir.

  • La porte d’entrée est-elle blindée avec une serrure 3 points ? Dans le cas contraire, vous pourriez rencontrer des difficultés avec votre assurance en cas de cambriolage.

  • Quelle est l’exposition des différentes pièces ? En France, l’exposition optimale pour les pièces à vivre est le Sud. Elle procure la meilleure luminosité et le plus grand confort thermique.

  • Quel est le niveau de luminosité (lumière éteintes et allumées) ? Pour cette raison, il est préférable de visiter un appartement en pleine journée.

  • Quel type de vitrages équipe l’appartement ? Le double ou triple vitrage garantit une meilleure isolation phonique et thermique.

  • Quel est le niveau sonore ? Fenêtres ouvertes et fenêtres fermées ?

  • Y a-t-il un vis-à-vis ? La présence d’un vis-à-vis prononcé peut ternir l’attractivité d’un bien. S’il s’agit de bureaux, les soirées et les week-ends seront a priori moins affectés.

  • Quel est l’état des sols ?

  • Quel est l’état des murs ?

  • Les prises électriques sont-elles aux normes (présence d’une prise de terre) ? Sont-elles suffisamment nombreuses ?

  • Y a-t-il une aération dans la salle de bain ? (VMC)

  • La pression des robinets est-elle bonne ?

Après la visite :

Prenez le temps de digérer l’information, comparez cette dernière visite avec les précédentes, de façon factuelle en utilisant vos checklists.

N’hésitez pas à organiser une contre visite ultérieure avec un proche. Un avis secondaire pourra mettre en lumière des points que vous auriez manqués.

Vous êtes maintenant équipés pour effectuer vos visites de façon rigoureuse sans manquer le moindre détail, à vous de jouer !

Casapulse, l'outil de veille immobilière en temps réel
application web et mobile casapulse

Pour être averti des meilleures affaires immobilières avant les autres, utilisez Casapulse : nos algorithmes analysent en permanence les plateformes d’annonces immobilières majeures et vous alertent n temps réel dès la parution du bien que vous recherchez.

Avec Casapulse, vous économisez des heures de recherches manuelles et de configuration d’alertes sur les multiples plateformes tout en vous assurant d’une couverture complète du marché et de ne plus jamais manquer la moindre opportunité.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Fabien auteur Casapulse
Fabien
Co-fondateur de Casapulse