Par où commencer vos recherches de biens immobiliers ?

Fabien auteur Casapulse
Fabien
Mis à jour le 17/01/2021
partage facebook logo
partage twitter logo
partage linkedin logo
recherche de biens immobiliers

Vous avez décidé de devenir propriétaire, défini votre projet, votre budget, étudié votre plan de financement et identifié le type de bien désiré. Il s’agit maintenant de vous lancer dans la recherche de votre perle rare.

De multiples options s’offrent à vous, chacune présentant ses avantages et inconvénients. La tâche s’annonce complexe et de longue haleine, mais rassurez-vous, Casapulse a préparé un guide détaillé de vos options, pour rendre vos recherches aussi simples et agréables que possible.

AU PROGRAMME
  • Passer par un professionnel
  • Se rendre en agence
  • Passer par un chasseur de biens
  • Effectuez les recherches soi-même
  • Rechercher sur les réseaux sociaux
  • Participer à une vente aux enchères
  • Parcourir les plateformes d’annonces en ligne
  • Utiliser Casapulse, l'outil de veille immobilière en temps réel
  • Passer par un professionnel

    agent immobilier

    Se rendre en agence

    C’est un mode de prospection classique, encore très utilisé par les acheteurs aujourd’hui. Vous vous rendez dans votre agence de quartier et présentez votre projet à un agent immobilier. Il reviendra vers vous avec des propositions de biens issus de son réseau et correspondant à votre cahier des charges.

    L’agent immobilier vous accompagne également lors de la progression de votre projet, agit en tant qu’intermédiaire entre le vendeur et vous, répond à vos questions et organise les visites.

    OrpiCentury 21Guy Hoquet et Laforêt comptent parmi les plus grands réseaux d’agents immobiliers de France, mais pensez aussi aux agences indépendantes où vous pourriez trouver de bonnes affaires ou une perle rare.

    👌 Les plus :

    • En passant par une agence physique, vous pouvez être notifié par votre agent de la mise en vente d’un bien avant que celui-ci ne paraisse sur les grandes plateformes en ligne.

    👎 Les moins :

    • Une agence couvre généralement un périmètre géographique réduit. Si votre rayon de recherche est important (grande ville, département, région), il vous faudra probablement déposer un dossier auprès de nombreuses agences et multiplier les interlocuteurs.

    • Passer par un professionnel pour votre achat immobilier a un coût, non réglementé mais généralement situé entre 3% et 10% du prix du bien, à la charge de l’acheteur.

    Passer par un chasseur de biens

    Un chasseur de biens ou chasseur d'appartements est un professionnel de l’immobilier qui se chargera de rechercher un bien pour votre compte, en fonction de votre cahier des charges.

    Souvent indépendant, un chasseur de biens aura recours à de multiples moyens de prospection : visite d’agences et d’études notariales, activation de réseaux personnels ou privés et recherche sur les plateformes en ligne.

    👌 Les plus :

    • Passer par un chasseur présente avant tout un avantage de commodité : un expert de l’immobilier effectue toutes les démarches de recherche pour votre compte sur un vaste réseau, identifie les meilleures affaires et ne vous remonte que l’essentiel.

    • Si vous résidez à l’étranger ou loin de votre zone de recherche, un chasseur de biens peut également effectuer les visites à votre place.

    • Au-delà de la prospection, les chasseurs de biens proposent souvent des prestations complémentaires à prix avantageux via un réseau de partenaires : courtiers, artisans de rénovation ou construction, experts fiscaux, etc.

    👎 Les moins :

    • Tout comme l’agent immobilier, un chasseur de bien perçoit une rémunération proportionnelle à la valeur du bien acquis, généralement comprise entre 2% et 5%. Notez que si le bien retenu est mis en vente par une agence, vous devrez vous acquitter de la rémunération du chasseur ainsi que de celle de l’agent.

    Certains réseaux de chasseurs d'appartements comme Investissement Locatif réalisent des prestations dites clés en main, allant de la recherche du bien, à la réalisation de travaux et de décoration, jusqu'à la mise en location du bien. Un type de service particulièrement intéressant si vous manquez de temps où habitez à l'étranger.

    Effectuez les recherches soi-même

    Par souci d’économie ou de simplicité, de nombreux acheteurs font le choix d’effectuer leurs recherches de biens immobiliers eux-mêmes. Aujourd’hui, cette approche est facilitée par l’existence de nombreuses plateformes en ligne mettant en relation vendeurs et acheteurs.

    Rechercher sur les réseaux sociaux

    Vous trouverez sur Facebook de nombreux groupes dédiés à l’achat et la vente de biens immobiliers. Souvent locaux, ces groupes permettront aux acheteurs et vendeurs d’entrer en relation, mais aussi d’échanger de façon informelle et de s'entraider sur différents sujets liés à l’immobilier.

    👌 Les plus :

    • S’agissant d’un canal direct entre particuliers, vous n’aurez pas à vous acquitter de frais d’agence.

    👎 Les moins :

    • Facebook n’est pas conçu pour la prospection immobilière, aussi vous ne trouverez pas sur ces groupes un moteur de recherche performant. Il vous faudra poster un message décrivant le bien recherché ou parcourir les nombreux messages d’offres de vente.

    • Assurez-vous de savoir où vous mettez les pieds. Une transaction immobilière suit un processus relativement complexe et sans le suivi d’un professionnel, elle peut s’avérer risquée.

    Participer à une vente aux enchères

    La vente aux enchères est un canal d’acquisition immobilière souvent méconnu, mais qui peut présenter pourtant de nombreux avantages. Il en existe trois types :

    • La vente aux enchères notariale : organisée par un notaire à la demande d’un vendeur particulier.

    • La vente aux enchères domaniale : organisée par l'État en vue de céder des biens abandonnés ou sans succession.

    • La vente aux enchères judiciaire : organisée par un Tribunal de Grande Instance, les biens qui y sont vendus découlent de saisies judiciaires, de mises en liquidation ou de divorces.

    👌 Les plus :

    • Les biens vendus aux enchères sont pour la plupart présentés en exclusivité. En faisant l’effort de vous rendre à une enchère, vous vous démarquerez d’ores et déjà d’un grand nombre d’acheteurs.

    • On y trouve des biens à prix attractifs notamment dans les enchères notariales où le vendeur peut être pressé ainsi que dans les enchères de liquidation.

    • Les ventes aux enchères domaniales peuvent comporter des biens atypiques tels que d’anciennes casernes ou gares ferroviaires que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

    👎 Les moins :

    • Participer à une enchère est une démarche hors des sentiers battus et nécessite un peu de recherche. Rapprochez-vous de votre notaire, consultez le site des notaires de France, ou le site du gouvernement pour les enchères domaniales et judiciaires.

    • Vous n’aurez pas à vous acquitter de frais d’agences pour une vente aux enchères, en revanche d’autres coûts spécifiques sont à prévoir : frais de notaires, frais d’avocats (obligatoire pour une vente judiciaire), droits d’enregistrements etc.

    • Contrairement à une vente classique, une vente aux enchères immobilière ne donne pas lieu à une condition suspensive liée à l’obtention de votre prêt immobilier. Assurez-vous donc d’avoir sécurisé votre financement avant d’enchérir !

    Parcourir les plateformes d’annonces en ligne

    Un grand nombre d’acheteurs se tournent aujourd’hui pour leur recherches vers les plateformes d’annonces immobilières : SeLogerBien’iciLogic-immoImmo LefigaroLeboncoinPAPA Vendre A LouerParuVendu, il en existe une multitude.

    Certaines telles que PAP se spécialisent sur les transactions entre particuliers, d’autres sont exclusivement réservées aux agences comme Bien'ici. Enfin certaines plateformes adoptent un modèle hybride comme ParuVendu ou Leboncoin mêlant offres d’agences et de particuliers.

    👌 Les plus :

    • Ces plateformes offrent un accès direct à un volume considérable d’annonces, depuis le confort de votre ordinateur, tablette ou smartphone.

    • Les moteurs de recherche détaillés et performants permettent de cibler le bien recherché de façon précise.

    • Vous avez la possibilité de créer des alertes et être notifié par email ou push lors de la mise en vente d’un bien recherché.

    👎 Les moins :

    • Il existe aujourd’hui un très grand nombre de plateformes immobilières ce qui implique de créer et paramétrer de multiples alertes pour maintenir une vue exhaustive du marché.

    • De nombreuses annonces sont dupliquées sur de multiples plateformes.

    • Du fait de leur facilité d’accès, les plateformes immobilières sont très fréquentées et il faudra être réactif pour saisir une opportunité avant qu’elle ne soit retirée.

    Utiliser Casapulse, l'outil de veille immobilière en temps réel

    application web et mobile casapulse

    Pour remédier à ces inconvénients et faciliter la vie des acheteurs, nous avons créé Casapulse, un service qui analyse en permanence toutes les plateformes d’annonces immobilières majeures et vous alerte en temps réel dès la parution du bien que vous recherchez.

    Avec Casapulse, vous économisez des heures de recherches manuelles et de configuration d’alertes sur les multiples plateformes tout en vous assurant d’une couverture complète du marché et de ne plus jamais manquer la moindre opportunité.

    Inscrivez-vous, c'est gratuit !

    Fabien auteur Casapulse
    Fabien
    Co-fondateur de Casapulse